“Bienveillants, altruistes et professionnels ne sont que 3 mots parmi tout ceux que j’aurai pu choisir pour tenter de définir qui sont Clément et Nathalie. Deux êtres qui illuminent votre vie par leur sourire et surtout par leur accompagnement, leur écoute sans jugement. Chaque échange, rencontre, séance de travail sont autant de manières qu’ils ont pour vous aider dans votre développement qu’il soit personnel ou professionnel. Auprès d’eux on apprend sur soi, sur les autres, à mettre des mots sur les maux ou les émotions, que l’état présent est un état choisi. Ils ont su redonner un sens et une direction à ma vie sans intrusion et en me laissant le libre arbitre pour une application quotidienne. Merci de m’avoir fait découvrir le champ illimité du possible, merci de votre dévouement, merci de votre bienveillance, altruisme et professionnalisme.
Je vous souhaite le meilleur que l’on puisse souhaiter.”

Armelle M.


“J’ai été formée à la PNL par Clément Boye en 2011. Bien que sceptique au départ, vu les offres sur le marché, Clément a su être à l’écoute et partir de mes appréhensions, mes questionnements tout en respectant mon écologie.
J’applique ses enseignements dans mon quotidien professionnel. Ils me permettent de mieux appréhender les situations et les profils dans des contextes dont les enjeux économiques ou business sont toujours des enjeux relationnels et comportementaux. Au delà de l’appui professionnel, cette formation fut une expérience forte et marquante dont on ressort nécessairement plus structuré pour appréhender l’autre mais oú on apprend sur soi aussi. Clément reste une ressources fiable et un relais régulier depuis cette formation tant il est à l’écoute et toujours à la pointe des innovations et des enseignements sur les systèmes et organisations.”

Claire, DRH Siemens.


J’ai rencontré Clément Boyé en 2013 alors que j’étais encore musicien professionnel. Il m’avait été recommandé par une de ses apprenties qu’il avait formée en PNL jusqu’au grade de Maître Praticien dans sa structure Stratégies ICMC. Suite à une agression traumatisante à l’arme blanche en 2011, je n’arrivais plus à jouer de mon instrument. C’était source d’une profonde souffrance, et j’avais songé à plusieurs reprises mettre fin à mes jours.

En cinq séances, Clément a su me redonner espoir et m’a accompagné dans un projet de reconversion dont je sors aujourd’hui comblé. J’ai eu l’occasion de suivre des études passionnantes et prestigieuses, et j’évolue désormais dans une entreprise renommée au poste que j’avais envisagé. Au-delà de ça, je suis confiant dans la vie et mon avenir, serein, et plus ouvert. Et je joue de nouveau de la musique, avec joie !

Pour moi, la première qualité de Clément est sa bienveillance irradiante. A chaque contact, je sens qu’il est attentif, présent, et qu’il a à cœur ma réussite personnelle et mon bien-être. Clément est également surprenant et créatif, il sait se renouveler et cherche constamment à progresser lui-même. Thérapeute érudit, il connait nombre de techniques de thérapie et coaching qu’il s’approprie et combine en synergie pour obtenir les résultats souhaités. Enfin, il témoigne d’un grand respect quant à la liberté et l’ « écologie » de ses clients.

Je continue encore aujourd’hui de travailler sur mon développement personnel avec Clément pour des problématiques ponctuelles, il est une aide précieuse dans les choix importants que je rencontre. Bien plus qu’un thérapeute, Clément est devenu un ami que j’ai plaisir à retrouver et dont les projets, sans cesse innovants, me passionnent.

Florian  (étudiant )


J’ai suivi la formation de praticien PNL, au cours de laquelle sont présentées les bases de cette discipline. Dans mes fonctions d’expert-risques, je suis amené à conduire des réunions sur des sujets complexes, et je constate que la PNL en constitue un excellent outil de management. La maîtrise de la PNL permet d’optimiser la communication entre les intervenants. Elle donne la capacité de mobiliser pleinement l’écoute de l’auditoire. J’ai également eu l’occasion d’utiliser la PNL en tant qu’enseignant à l’Ecole des dirigeants et des créateurs. Elle m’a permis d’élaborer un dispositif pédagogique d’une exceptionnelle efficacité.

H.  (Expert en risques )


Je tiens à témoigner de la qualité et de la réalité de l’enseignement à la PNL que j’ai reçu à l’institut Stratégies ICMC. En effet, cet enseignement m’a permis de porter certains éléments de communication qui malgré mon expérience de la relation commerciale me faisaient défaut et se sont avérés efficaces. Ils m’ont permis de mesurer en direct la qualité de chaque entretien et de la réalité ou non des arguments avancés par mes interlocuteurs. Je mesure plus particulièrement l’efficacité de cette technique depuis quelques semaines ou malgré un contexte économique des plus moroses, augmente mon efficacité professionnelle tout en minimisant mon niveau de stress. Les outils de la PNL demandent à être utilisés avec méthode et la mise en pratique régulière permet d’en mesurer l’efficacité.

G.    (Conseil de Defiscalisation )


J’ai commencé la formation PNL dans le cadre de mon métier de professeur d’électronique. En effet, je devais travailler avec des adolescents et les formations proposées (dont une formation à la PNL) par l’Education Nationale étaient trop peu nombreuses pour satisfaire tous les besoins. J’ai donc choisi de me former par un organisme privé et ai suivi le cycle de Technicien PNL. Le Méta Modèle [mise en évidence des mécanismes linguistique] les niveaux logiques, la pyramide de Maslow et la synchronisation ont été les outils que j’employais fréquemment avec les élèves. J’ai donc poursuivi ma formation en « Master PNL » afin d’apprendre à manager une équipe, les méta programmes, la conduite de réunion et la négociation ont été les outils que j’ai le plus apprécié. Les formations ont permis un développement important de ma carrière puisque. Actuellement, j’utilise toujours les acquis de la PNL dans mon nouveau métier que ce soit avec les enfants, leur famille ou le personnel.

E. B.   


J’ai effectué l’ensemble du cursus PNL du technicien au Maître praticien. Dès mon premier stage PNL1, l’impact auprès des élèves a été spectaculaire, le fait de repérer les prédicats, les mouvements occulaires et la synchronisation m’a permis d’effectuer par la suite un enseignement réellement individualisé et moi-même me sentir plus centré et efficace. Le deuxième stage de part son contenu en apprenant des techniques plus poussées m’ont permis de mieux gérer les conflits avec par exemple les positions de perception (se mettre dans les chaussures de l’autre pour savoir ce qu’il peut entendre, ressentir, voir) la recherche de l’intention positive a modifié les comportements autrefois agressifs. Faits sous forme de jeux, ils ont été intégrés inconsciemment semble-t-il. L’apprentissage a énormément gagné en efficacité et les jeunes ont gagné en estime et confiance.

A. 


“Le stage de Mind Maps m’a été très bénéfique”
“L’impression d’avoir enfin rencontré une méthode que je cherchais depuis longtemps…”
“Comment travailler deux fois plus sans s’en apercevoir, bravo!”
“Pour moi s’ouvrent des perspectives professionnelles”
“J’ai envie de faire des schémas pour tout, est-ce normal ?”
“Deux jours de boulot, deux conférences de presse… et deux schémas heuristiques sur mon petit bloc…”
“…Quel confort d’écoute, de compréhension, et d’écriture!”
“Comment ai-je pu travailler sans ça ???????????????”

“Signé: un journaliste qui n’a pas oublié qu’il faut faire remuer ses deux hémisphères cérébraux”


La formation tendresse soignante a ajouté à mon professionnalisme un autre regard. En effet, en tant que soignante, j’avais tendance à plus considérer la douleur de la personne soignée, sans pour cela ignorer celle de l’entourage.

Au cours de cette formation, j’ai compris l’importance d’entendre les maux de chacun, qu’il faut faire preuve d’une grande empathie, de se mettre à la même hauteur, l’importance du regard et du toucher (notamment avec le public Alzheimer), sans pour autant s’immiscer dans leur intimité propre et envahir leur espace personnel afin d’être dans un accompagnement de qualité, tout en respectant la place de chacun.

J’ai aussi compris que le changement ne pouvait venir que du soignant lui-même et qu’en étant attentive à une situation précise (notamment en interchangeant les rôles) nous ne pouvions que comprendre la douleur de chacun et les réactions qui en d’écoulent. Cela permet une analyse et induit un comportement adapté, où l’on devient acteur du changement.

Karine